Événements

Présentation de mémoires et projets d'intervention

31 août 2018 8 h 15-15 h 15

Lieu : Pavillon L.-J.-Casault, salle 1516

HoraireÉtudiant
8 h 15

Paulo Tabarro
Jacynthe Pouliot, directrice
Richard Fortier, codirecteur

Titre du mémoire : Detection and location of buried infrastructures using ground penetrating radar: A WebGIS-based approach

Résumé : For the planning and sustainable development of cities, it is critical to accurately locate existing underground utility networks (UUN) such as pipelines, cables, ducts, and channels. The ground penetrating radar is an emerging technology used for that purpose, however, handling and extracting relevant information from its data are not trivial tasks. A new GVX module was developed to provide users with four features (1) map integration, (2) geo-annotations and points of interest, (3) radargram georeferencing, and (4) georeferenced slice visualization. Experiments with two categories of users, expert and non-expert GPR practitioners, were performed. Based on the users’ evaluation, the approach is valuable and can significantly improve GPR deployment. Overall, the approach optimizes survey time and facilitates the interaction between GPR profiles and 3D meshes with map resources, allowing users to produce reliable maps, conforming to geospatial standards (CityGML).

9 h

Willian Ney Cassol
Christian Larouche, directeur
Nicolas Seube, codirecteur

Titre du mémoire : Définition d’un modèle d’incertitude-type composée pour les Systèmes LiDAR Mobiles

Résumé : L'objectif de ce projet de recherche est le développement d’un modèle mathématique pour le géoréférencement direct des points levés par des Systèmes LiDAR Mobiles (SLM) et pour le calcul de l’incertitude-type composée liée aux points levés. Ce modèle de propagation d’incertitude-type composée divise les incertitudes en trois composantes : les sources de l’erreur (liées aux paramètres levés par le système), la variable d’état du système (plateforme sur laquelle le système est embarqué) et la géométrie de l’objet à scanner (morphologie du terrain).  La combinaison de ces trois composantes montre que ce n’est pas seulement l’incertitude de mesure de chaque capteur qui est la responsable pour la qualité du levé, mais aussi sa plateforme et le terrain à lever. Le SLM utilisé pour la validation du modèle est le MX2 du manufacturier Trimble et les données ont été acquis sur le campus de l’Université Laval. 

9 h 45

Leonidas Habiyakare
Francis Roy, conseiller

Titre du projet d'intervention : Application du système GeoSlam pour la surveillance de tunnels miniers souterrains

Résumé :  Le système GeoSlam est une technologie d’acquisition des données LiDAR mobile réputée pour la localisation et la cartographie 3D. Il peut être utilisé manuellement ou monté sur une plateforme mobile pour numériser et générer un nuage de points dans un environnement intérieur, souterrain ou difficilement accessible. 
Le projet s’est déroulé durant l’été 2018 à l’intérieur et autour du laboratoire de métrologie à travers le projet MinEyes du Centre de recherche en géomatique (CRG) de l’Université Laval dans un environnement simulé au moyen des matériels synthétiques ou en bois qui sont de nature à traduire l’irrégularité du milieu et favoriser le retour des faisceaux laser. 
L’objectif était de tester la capacité d’un système GeoSlam à reproduire un environnement simulé et permettre la détection de probables déformations subies au cours des déplacements des objets fixés sur différents dispositifs créés. 
L’acquisition des données a été effectuée à l’aide des scanneurs GeoSlam et FARO et le traitement a été rendu possible grâce aux logiciels de GeoSlam ZEB REVO hub, Trimble RealWorks et CloudCompare pour faire des mesures nécessaires. 
Les résultats obtenus ont permis de faire l’étude de la performance du GeoSlam en comparaison avec le système LiDAR statique qui est le FARO.

10 h 30

Kamal El Sayed
Francis Roy, conseiller

Titre du projet d'intervention : Analyser la convivialité comparaison des systèmes LIDAR mobiles uGPS et méthodes traditionnelles (LIDAR statique) pour l’analyse de la convergence de tunnels

Résumé : uGPS Rapid MapperTM est un système de cartographie de tunnel mobile basé sur laser qui fournit une acquisition rapide de données de nuage de points 3D - spécialement conçu pour les mines souterraines et conçu pour être facilement intégré à vos applications de planification de mines souterraines. 
La technologie du LiDAR « Light Detection and Ranging » permet des mesures efficaces et précises de la surface topographique d’un vaste territoire. Dans notre projet, il s’agit d’une observation et d’une modélisation précise avec la technologie lidar uGPS dans un environnement contrôlé pour mesurer détecter les déformations des tunnels miniers afin d’augmenter l’efficacité et la précision de la surveillance dans les mines. 
Pour cela, une étude a été effectuée, au couloir du PEPS de l’université Laval en utilisant la technologie des scanneurs LIDAR mobile UGPS et statique (FARO FOCUS) qui a permis d’acquérir des données géospatiales 3D avec une grande précision et un niveau de haut détail. 
Le traitement des données qui a permis la génération des nuages de points 3D a été réalisé avec deux logiciels TRIMBLE REAL WORKS et CLOUD COMPARE, uGPSRapidMapper-ScanFileConverter pour mesurer et détecter la position et le déplacement de chaque boulon ainsi des parois des dispositifs pour évaluer la précision et la faisabilité d’équipement UGPS.

11 h 15

Simon Flamand
Martin Béland, conseiller

Titre du projet d'intervention : Acquisition et traitement de données LiDAR et de photographie aérienne dans un cadre opérationnel

Résumé : Dans le cadre de ses opérations, XEOS Imagerie INC. est mandaté par différents clients de livrer des produits d’imagerie aérienne et de relevés LiDAR. Ces produits se doivent d’être d’une grande précision tout en répondant aux besoins spécifiques des futurs utilisateurs. Dans cette optique, l’objectif de ce projet est la production d’information géographique de grande qualité grâce à l’utilisation de capteurs aéroportés de dernière génération.
En premier lieu, l’acquisition de photographies aériennes couvrant une partie de la MRC de Portneuf afin d’en tirer des modèles stéréoscopiques et une ortho mosaïque du territoire fut effectué. Parallèlement, un relevé LiDAR du territoire des Îles de la Madeleine fut acquis dans le but de produire un nuage de points classifiés.
Pour arriver au résultat souhaité, les étapes de planification des survols et relevés terrain, le traitement des données acquises, la préparation des livrables et le contrôle qualité furent réalisées. Pour ce faire, tant des outils spécialisés tels que IGI Plan et Inpho que des outils de nature plus généraliste comme GlobalMapper et FME Workbench furent utilisés.

13 h

Abdelhafid Benlafqih
Alain Viau, conseiller

Titre du projet d'intervention : Projet de modélisation précise de l'environnement des places publiques afin de simuler la propagation du son selon les scenarios d'aménagement des scènes dans l'arrondissement de Ville-Marie , ville de Montréal

Résumé : Le projet porte sur la modélisation d’une maquette numérique 3D et un modèle  3D d’analyse pour le quartier des spectacles dans l’arrondissement de Ville-Marie, ville de Montréal. Le premier produit sera utilisé pour  l’étude de propagation de son, tandis que le modèle 3D d’analyse sera exploité pour les fins d’aménagements d’espace. Le modèle à produire doit avoir un grand niveau de détail et de degré d’exactitude d’ordre centimétrique pour les objets au sol, pour  le premier étage des façades des bâtiments, d’exactitude de plusieurs centimètres pour les étages supérieurs des bâtiments et d’exactitude d’ordre décimétrique pour les toits des bâtiments.

13 h 45

Asnald M. Mauricette
Alain Viau, conseiller

Titre du projet d'intervention : Évaluation de données et proposition d’un modèle pour la production de données à valeur ajoutée en vue de la cartographie et du suivi des déterminants environnementaux des maladies vectorielles : Cas des maladies transmises par les moustiques

Résumé : Les maladies à transmission vectorielle, plus particulièrement celles transmises par les moustiques infectés sont classées parmi les maladies les plus meurtrières de la planète. Difficiles à éradiquer, elles affectent la santé publique et causent de sérieuses pertes pour l’économie des pays où elles sévissent. Au Canada, durant la saison des moustiques qui s’étale généralement du mois de mai au mois de novembre, les maladies transmises par les moustiques (MTM) constituent une préoccupation majeure. Le virus du Nil occidental (VNO) associé aux autres maladies exotiques que les citoyens contractent durant les voyages telles que le paludisme, la fièvre dengue, l’encéphalite japonaise, le virus Zika et le chikungunya sont celles qui font l’objet d’une surveillance au Canada. Améliorer l’efficacité des programmes de préventions et de sensibilisation est primordiale pour de meilleurs résultats. 
Ce projet d’intervention consiste à partir des déterminants environnementaux reliés aux MTM : 1- Recenser les données géospatiales et les produits d’observation de la terre disponibles dans les bases de données open source permettant l’étude et la cartographie des maladies transmises par les moustiques ; 2- Proposer un modèle permettant la production de données à valeur ajoutée pour la localisation des zones à risques afin de mieux planifier les activités de surveillance de ces maladies.

14 h 30

Chrisnel Oscar
Alain Viau, conseiller

Titre du projet d'intervention : Évaluation et intégration de données géospatiales pour la cartographie et le suivi des déterminants environnementaux des maladies vectorielles : Cas de la maladie de Lyme

Résumé : Les maladies vectorielles sont des maladies transmises par des vecteurs tels que les moustiques et les tiques. L’expansion de ces maladies est due à des facteurs tels que la mondialisation des échanges, l’urbanisation et les changements climatiques. En effet, plus de 75 % des maladies infectieuses émergentes touchant les humains sont de ce type. On peut citer par exemple : chikungunya, rage, Ébola, dengue, paludisme, fièvre jaune, fièvre hémorragique, borréliose de Lyme, etc. La localisation des lieux présentant ces vecteurs nécessite d’avoir des données à valeur ajouté reliés aux déterminants environnementaux. Ainsi, ce projet de stage d’intervention a porté principalement sur l’intégration et la fusion de données géospatiales dérivés des images d’observation de la Terre en vue de créer des données et des variables à valeur ajouté pour la cartographie des déterminants environnementaux de la maladie de Lyme. 

Informations supplémentaires :

Activité gratuite