Photo

De nouveaux arbres sur le campus au service de l’enseignement et de la recherche

04 novembre 2022

La Ville de Québec et l'Université Laval ont présenté le mercredi 2 novembre les fruits de la première phase de plantation de près de 400 arbres effectuée en amont de l'insertion du tramway sur le campus. Une amorce concluante qui jette les bases des efforts de verdissement de la cité universitaire et du quartier. 

« Il s’agit d’une première étape dans les objectifs de verdissement que la ville s’est fixée. C’est près de 400 arbres qui viendront enrichir la diversité forestière du campus et qui permettront à l’ensemble des citoyennes et des citoyens de profiter d’une meilleure qualité de vie, indique Mme Maude Mercier Larouche, membre du comité exécutif et élue responsable des relations avec les citoyens dans le dossier du tramway. Plus d’arbres sur le campus, c’est aussi plus d’arbres en ville. Nous pouvons être fiers de ces premiers résultats et de pouvoir compter sur l’expertise de l’Université Laval! »

[…]

Une place importante pour la recherche et l'enseignement 

Depuis le début du projet d'implantation du tramway, l'Université s'est engagée à commencer la plantation avant même le début des travaux sur le campus. Cet engagement se concrétise dès cet automne sur le campus. « Nous sommes fiers de déployer notre plan de reboisement en collaboration avec la Ville de Québec. Ensemble, nous avons minutieusement planifié toutes les étapes afin d'offrir à notre communauté un environnement entouré d'arbres et de verdure », souligne le vice-recteur aux infrastructures et à la transformation, René Lacroix. 

Au-delà des travaux de plantation, l'Université accorde une grande importance à l'impact de la recherche et de l'enseignement dans la société. « C'est pourquoi, dans le cadre du plan de reboisement, l'expertise de la Chaire de recherche sur l'arbre urbain et son milieu a été déterminante dans le choix des emplacements des arbres et des essences, souligne la vice-rectrice à la recherche, à la création et à l'innovation, Eugénie Brouillet. Pour nous, chaque projet de société est une occasion de pousser la recherche plus loin et d'innover ». 

Lancée en 2020 grâce à la collaboration de la Ville de Québec, cette chaire a notamment pour objectif d'évaluer les effets de différentes approches de protection des arbres matures lors de l'implantation d'infrastructures majeures. Elle cherche aussi à identifier les facteurs qui influencent la survie des nouvelles plantations en milieu urbain. 

Les professeures au Département des sciences du bois et de la forêt à l'Université Laval et cotitulaires de la Chaire, Alison Munson et Janani Sivarajah, profitent déjà de ces plantations pour y effectuer des activités d'enseignement et y élaborer des protocoles de recherche. 

Des sites de plantation seront réservés à la Chaire à partir de 2023 afin d'effectuer des recherches sur les arbres qui seront plantés et de suivre leur évolution en considérant les différents milieux urbains présents sur le campus (près de l'autoroute, des stationnements, des pistes cyclables, etc.). 

« L'objectif de nos travaux de recherche est de profiter de la plantation de nouveaux arbres pour créer un laboratoire vivant et de contribuer à l'avancement et la transmission des connaissances sur les arbres en milieu urbain, soulignent les professeures Munson et Sivarajah. Nous sommes impatientes de travailler avec les étudiantes et les étudiants sur le terrain. Il n'y a pas de meilleur environnement pour apprendre et découvrir ». 

Photo : Janani Sivarajah, professeure au Département des sciences du bois et de la forêt et cotitulaire de la Chaire de recherche sur l’arbre urbain et son milieu. Crédit : ULaval nouvelles

Lire l’article complet sur ULaval nouvelles
Écouter la conférence de presse sur YouTube

Photo
Retourner à la liste d'actualités