Photo

Michel Paradis : une contribution remarquable à l'avancement de la géomatique au Québec

01 février 2022

Le monde de la géomatique a récemment perdu un de ses pionniers, M. Michel Paradis.

Considéré par plusieurs comme le père de la géomatique au Québec, M. Paradis a reçu, en 2007, un doctorat Honoris Causa décerné par l'Université Laval pour son apport exceptionnel à ce domaine.

Titulaire d’un baccalauréat en sciences géodésiques de l’Université Laval et d’une maîtrise en administration publique de l’ÉNAP, Michel Paradis a fait carrière dans la fonction publique québécoise de 1967 à 2001, pour ensuite diriger le consortium GéoIntégra et l’OBNL GéoQuébec. À titre de haut fonctionnaire, il a dirigé des projets technologiquement innovants, dont la réforme du cadastre québécois et le branchement à Internet des services gouvernementaux. 

M. Paradis est connu pour avoir créé le néologisme « géomatique » pour décrire l’ensemble des méthodes et technologies utilisées depuis l’acquisition des données jusqu’à leur distribution. Ce terme a été créé spécifiquement pour son discours d’ouverture de la conférence spéciale du 100e anniversaire de l’Association canadienne des sciences géodésiques et cartographiques (maintenant l’Association canadienne des sciences géomatiques (ACSG)). Il a reçu le Prix Gaïa décerné par l'ACSG section de Montréal en 1995.

Les témoignages de sympathie peuvent être laissés ici, en attendant la cérémonie et la mise en terre qui auront lieu au mois de mai, et dont les détails paraîtront sur cette même page.

Photo
Retourner à la liste d'actualités