Actualités

Photo

Des chercheurs en géomatique contribueront à trouver des mesures innovantes grâce aux technologies géospatiales lors des inondations.

14 juin 2019

Le ministère de la Sécurité publique du Québec octroie 4,6M$ à un regroupement de chercheurs de l’Université Laval, qui travailleront sur la problématique des inondations printanières en partenariat avec le Ministère, les municipalités et les citoyens. L’annonce a été faite à Québec, le mardi 11 juin, par la ministre Geneviève Guilbault.

«À la suite des inondations de 2017 et de 2019, a déclaré la ministre, nous n’en sommes plus à nous demander quand surviendront les prochains sinistres, mais bien comment nous pouvons les prévenir. Pour l’ensemble des Québécois, nous devons être proactifs et nous doter de moyens pour appuyer nos actions et nos interventions. C’est ce que nous faisons, en assumant pleinement nos responsabilités en prévention des risques.»

Pour sa part, la rectrice Sophie D’Amours a affirmé que les projets de recherche qui seront menés à l’Université Laval permettront d’offrir une formation de haut niveau afin d’assurer une relève innovante dans le domaine du génie civil, du génie des eaux et de la géomatique. «Nous pourrons ainsi recruter les meilleurs candidats, embaucher des professeurs chevronnés, offrir plus de stages à nos étudiants et étudiantes, et les former pour qu’ils soient aptes à proposer des solutions aux défis des inondations et à répondre aux besoins croissants dans le domaine», a-t-elle ajouté. [...]

Plusieurs professeurs et étudiants participeront aux projets de recherche. Ils proviendront de deux départements, celui de génie civil et de génie des eaux et celui des sciences géomatiques. En génie des eaux, les professeurs Daniel Nadeau et François Anctil appuieront le professeur Morse dans les projets FLUTEIS et ORACLE-1. En géomatique, le professeur Thierry Badard aura quant à lui la pleine responsabilité du projet ORACLE-2.

«Nous apportons une expertise complémentaire à l’équipe de génie des eaux, souligne, pour sa part, le professeur Badard, directeur du Centre de recherche en géomatique. Notre projet ORACLE-2 repose sur l’utilisation des plus récentes technologies d’acquisition de données géospatiales, comme le LiDAR terrestre et aéroporté, et sur les méthodes les plus avancées de traitement et d’analyse de données localisées, telles que la géovisualisation avancée et immersive.»

Lire l'article complet Inondations printanières, Le Fil, 11 juin 2019

Crédit photo: Joe Alvoeiro/Croix-Rouge canadienne

Photo

Un diplômé de la maîtrise en sciences géomatiques avec mémoire remporte le prix Entrepreneur social Mitacs.

29 mai 2019

Hachem Agili, diplômé de la maîtrise en sciences géomatiques avec mémoire en 2015 sous la direction de Sylvie Daniel, a remporté un prix prestigieux pour son travail innovateur afin d’évaluer avec précision le risque et l’impact d’inondations. 

Québec, Québec  - Après des inondations historiques dans certaines parties de l’est du Canada, un entrepreneur québécois travaille à l’amélioration de la gestion du risque d’inondation et ultimement à garder les personnes en sécurité avec le lancement d’un outil en ligne unique en son genre qui évalue et prédit avec précision l’impact des eaux d’inondation sur les personnes, les édifices et les infrastructures.

Le produit avant-gardiste a permis à Hachem Agili, 31 ans, de gagner un prix prestigieux de Mitacs, une organisation sans but lucratif qui favorise la croissance et l’innovation au Canada pour les entreprises et le milieu postsecondaire.

En reconnaissance du succès continu de son entreprise en démarrage et de son travail afin de concevoir un outil d’évaluation des inondations facile à utiliser et très précis, Hachem, un ancien stagiaire de Mitacs de l’Université Laval qui poursuit ses études doctorales  à l’Institut National de la Recherche Scientifique (INRS) et cofondateur, président et PDG de l’entreprise québécoise Geosapiens recevra le prix Entrepreneur social Mitacs le 28 mai lors d’une cérémonie qui se tiendra à Halifax.

Le produit phare de Hachem, e-nundation, le lauréat du premier prix du Défi AquaHacking 2018 est le premier outil de soutien à la décision en son genre pour aider les municipalités, les citoyens, les compagnies d’assurance et d’autres professionnels à se préparer pour et à atténuer les risques des inondations. Le logiciel prend des données complexes et y applique un algorithme sophistiqué afin de modéliser avec précision l’impact des divers courants d’eau, donnant aux municipalités l’information dont elles ont besoin pour cibler les mesures d’atténuation, estimer avec précision les dommages physiques et les pertes socioéconomiques, cartographier les limites des zones d’inondation et identifier les infrastructures essentielles à protéger. Il peut même quantifier le nombre de sacs de sable nécessaires pour protéger un édifice précis.

« Il n’y a aucune autre solution disponible au Canada qui modélise l’impact des niveaux d’eau sur les personnes, les édifices et les infrastructures », affirme Hachem en dénotant que des produits semblables se limitent uniquement à la prévision des niveaux et de l’étendue de l’eau. « Les inondations sont un énorme problème et il y a beaucoup d’argent investi afin d’aider les communautés à y faire face. Notre produit leur donne l’information dont elles ont besoin pour acquérir une compréhension plus détaillée et précise de leur risque d’inondation. »

Geosapiens a été lancé en 2017 et met actuellement son logiciel en marché auprès des municipalités à travers le Québec et le Canada, avec un prix qui est fondé sur la population. Une plateforme en ligne qui présente des rapports de risque détaillés pour des édifices précis sera bientôt disponible aux propriétaires ou acheteurs. Avec environ 1,7 million de maisons canadiennes à risque d’inondation chaque année, le logiciel peut aussi être utilisé pendant une inondation pour identifier les édifices inondés ou isolés, créer un plan d’évacuation ou évaluer la disponibilité de routeurs de communication afin que les services d’urgence puissent planifier les meilleures routes.

« Nous avons trouvé une façon d’offrir une solution facile à utiliser à un énorme problème », explique Hachem en ajoutant que l’entreprise est toujours en discussion avec des compagnies d’assurance. « Nous commençons à faire des ventes au Québec, mais notre but est d’être partout au Canada et éventuellement au monde. »

Hachem est l’un des cinq lauréats des Prix des Entrepreneurs présentés par Mitacs (www.mitacs.ca/fr), qui sont célébrés pour leurs efforts pour transformer leur recherche en une entreprise innovatrice qui a un impact sur la vie des Canadiens.

« Le Canada a du talent exceptionnel et Mitacs est extrêmement fier de soutenir de jeunes entrepreneurs pour le lancement sur le marché de la prochaine génération d’innovations », dit Alejandro Adem, chef de la direction et directeur scientifique de Mitacs, en soulignant qu’un stagiaire de Mitacs sur 10 choisit de lancer sa propre entreprise. « Leurs contributions renforcent l’économie canadienne, stimulant la productivité et créant des emplois. »

Faits en bref

  • Mitacs est un organisme national sans but lucratif qui conçoit et met en œuvre depuis 20 ans des programmes de recherche et de formation au Canada. Mitacs est financé par le gouvernement du Canada, le gouvernement du Québec, les autres gouvernements provinciaux ainsi que des partenaires universitaires et des organisations partenaires.
  • Les stages de Mitacs servent d’intermédiaire entre des entreprises et des organismes ainsi que des étudiants des cycles supérieurs et des chercheurs postdoctoraux qui mettent leur expertise spécialisée à profit pour relever des défis de recherche.
  • De concert avec plus de 60 universités, des milliers d’entreprises ainsi que les gouvernements fédéral et provinciaux, Mitacs établit des partenariats qui appuient l’innovation industrielle et sociale au Canada. Ouverts à toutes les disciplines et tous les secteurs de l’industrie, les projets peuvent couvrir un large éventail de domaines tels que la fabrication, les processus opérationnels, les TI, les sciences sociales, la conception et plus.

En savoir plus :

Voir la nouvelle sur le site de Mitacs: Des entrepreneurs reconnus pour des innovations en alimentation, en santé, en environnement, en aviation et en IA

Pour en savoir plus sur Mitacs et les programmes, visitez le www.mitacs.ca/fr/nouvelles/communiqu%C3%A9s.

Information médiatique :               

Elizabeth Glassen
Gail Bergman PR
Tél. : (905) 886-4091
Courriel : elizabeth@gailbergmanpr.com

Photo

25 ans de service pour 5 employés de la Faculté!

23 mai 2019

Cinq employés de la Faculté de foresterie, de géographie et de géomatique (FFGG) faisaient partie des membres du personnel de l'Université ayant accumulé 25 ans de service. Une cérémonie a eu lieu le 21 mai dernier pour souligner cet accomplissement en présence de la rectrice, Mme Sophie d'Amours. Les personnes honorées se sont vu remettre, comme marque de reconnaissance, une estampe numérique issue des collections de l’Université Laval. Les employés, ont pu choisir une des deux estampes numériques qui leur était offerte provenant des collections de l’Université Laval: il s’agissait d’une œuvre d’Omer Parent, premier directeur de l’École des arts visuels, et d’une seconde de l’artiste peintre Benoît Côté intitulée Coin des grisons et Ste-Geneviève

Voici les cinq employés de la FFGG:

  • Jacynthe Pouliot, professeure au Département des sciences géomatiques et vice-doyenne à la recherche
  • Guy Dorval, chargé d'enseignement au Département de géographie
  • Gilles Fontaine, chargé de cours au Département de géographie
  • André Desrochers, professeur au Département des sciences du bois et de la forêt et directeur des programmes d'études aux cycles supérieurs en sciences forestières
  • Jean Beaulieu, professeur invité au Département des sciences du bois et de la forêt

Crédit photo: Francis Bouchard

Photo

Poste de professeur en gouvernance territoriale et foncière

30 avril 2019

Le Département des sciences géomatiques de l’Université Laval sollicite des candidatures pour un poste de professeur en gouvernance territoriale et foncière. La description du poste, les exigences et les dates du concours sont indiquées dans le document suivant :

Poste de professeur en gouvernance territoriale et foncière

The Department of Geomatic Sciences at Université Laval is seeking applications for a position as professor in Land Governance. The job description, requirements and dates of the competition are indicated in the following document:

Position of Professor in Land Governance

Photo

Poste de professeur en positionnement par satellites GNSS

03 avril 2019

Le Département des sciences géomatiques de l’Université Laval sollicite des candidatures pour un poste de professeur en positionnement par satellites GNSS. La description du poste, les exigences et les dates du concours sont indiquées dans le document suivant :

Poste de professeur en positionnement par satellites GNSS

The Department of Geomatic Sciences at Université Laval is seeking applications for a position as professor in GNSS satellite positioning. The job description, requirements and dates of the competition are indicated in the following document:

Position of Professor in GNSS Satellite Positioning

Photo

Appel de candidatures de chercheurs pour le concours de Chaire de recherche du Canada (CRC)

28 mars 2019

La Faculté de foresterie, de géographie et de géomatique (FFGG) désire recevoir le curriculum vitae (CV) de chercheuses et chercheurs qui se démarquent dans leur domaine de spécialité, dans l’éventualité de déposer leur candidature au concours de Chaire de recherche du Canada de l’Université Laval. Ces chaires mènent à l’obtention d’un poste de professeur permanent. La date interne FFGG pour dépôt de dossier (CV + description de la chaire) à ce concours est le 27 mai 2019.
 
Le concours de Chaire de recherche du Canada – Niveaux 1 et 2 pour les programmes CRSNG, CRSH et IRSC est présentement ouvert à l’Université Laval. Le programme des CRC vise à attirer et retenir au Canada des chercheurs parmi les plus accomplis et prometteurs. La description complète du concours est disponible sur ce lien.
 
Pour obtenir tous les détails pour poser votre candidature via la Faculté de foresterie, de géographie et de géomatique, consultez le pdf suivant:
 
 
________________________________________________________________________________________________________________________
 
The Faculté de foresterie, de géographie et de géomatique (FFGG) [forestry, geography, and geomatics faculty] is asking for the curriculum vitae (CVs) of researchers who stand out in their field of specialization in the perspective to submit their candidacy to the competition at Université Laval. Please not  that those chairs lead to tenure-track professor position. The deadline to submit your CV and the chair’s description is May 27th, 2019.
 
An internal competition of Canada Research Chair – Tiers 1 and 2 for the NSERC, SSHRC and CIHR programs is currently open at Université Laval. The CRC program aims to attract and retain in Canada accomplished and promising researchers. The full description of the CRC competition is available here.
 
For more details:
 
 
 
Photo

École internationale d’été en levés hydrographiques et LiDAR

20 mars 2019

Du 26 mai au 7 juin 2019 - Cette école internationale d'été en levés hydrographiques et LiDAR offrira aux participants une expérience de formation unique, multidisciplinaire, en étroite interaction avec des scientifiques de haut niveau, des professionnels et intervenants du milieu hydrographique et maritime, dans un cadre technologique de pointe. Les participants auront l’occasion d’approfondir leurs connaissances et développer leurs compétences au moyen de cours, de tutoriels, de travaux pratiques, de conférences et d’expérimentations pratiques à bord de vedettes de levés hydrographiques et avec une large diversité de capteurs. Leur implication dans cette école internationale d’été leur permettra d’être à la fine pointe des développements technologiques leur garantissant une formation en phase avec le marché du travail et les besoins de la recherche.

Cette école internationale d’été est organisée conjointement par l’Université Laval (Département des sciences géomatiques, Département de géographie, Centre de recherche en données et intelligence géospatiales), le CIDCO et l’ Université Nice Côte d’Azur (France). Elle sera bilingue, français et anglais.

Pour les détails et pour vous inscrire : École internationale d’été en levés hydrographiques et LiDAR

Photo

Trois étudiants de la FFGG au tableau d'honneur!

12 mars 2019

Félicitations à Héloïse Barbel, Damien Mathis et Frédérick Lafrance qui ont reçu la distinction au Tableau d’honneur de la Faculté des études supérieures et postdoctorales en raison de l’excellence de leurs résultats scolaires dans le cadre de leur programme aux cycles supérieurs. Ils ont obtenu à l'unanimité des membres du jury des notes excellentes pour leur mémoire ou leur thèse.

Photo

Une équipe d'étudiants en géomatique de l'Université Laval a remporté la 3e place à la compétition nationale de géomatique en Alberta

25 février 2019

Nos deux équipes de trois avaient 6 heures pour proposer la meilleure solution géomatique face à une étude de cas bien précise (visionnez le reportage vidéo de Radio-Canada Alberta pour en apprendre plus sur le cas soumis!). Ils devaient ensuite la présenter devant un jury de 7 experts provenant du milieu académique et du milieu professionnel. Vincent Patenaude, William Pomerleau et Benjamin Lauzière sont montés sur le podium en remportant la 3e place sur les 13 équipes participantes! L'autre équipe de l'Université Laval composée de Jérémie Gladu, Michaël Pilon et Florent Boudreau ont quant à eux participé au reportage de Radio-Canada Alberta qui vise à démystifier la géomatique et à présenter leur défi dans la compétition. 

Pour plus de détails sur la compétition nationale de géomatique: 
https://www.facebook.com/nationalgeomaticscomp/
http://www.nationalgeomaticscomp.ca/schedule.html

Photo

Lancement de la nouvelle plateforme partagée GéoIndex

21 janvier 2019

«GéoIndex, la nouvelle plateforme partagée de données géospatiales des bibliothèques universitaires québécoises, voit le jour. Le lancement s’est fait le jeudi 17 janvier au quatrième étage de la Bibliothèque de l’Université Laval, près des locaux du Centre GéoStat. C’est à cet endroit qu’a commencé le développement de la plateforme en mars 2017, à partir d’une première version lancée en 2012. La période d’implantation se poursuivra jusqu’au mois d’avril.»

Lisez l'article complet paru dans lefil >>

Tiré de l'article de Yvon Larose, lefil, 17 janvier 2019
Photo: GéoIndex

Photo

Café scientifique de janvier présenté par Sylvie Daniel

17 janvier 2019

Le 17 janvier prochain, Sylvie Daniel, professeure au Département, présentera ses recherches en lien avec l'utilisation des technologies géospatiales pour la participation citoyenne lors du Café scientifique de janvier. Cet événement aura lieu à la librairie-café Le Mot de Tasse, 1394 chemin Ste-Foy (quartier St-Sacrement), de 19h à 20h30.

La participation citoyenne constitue une composante clé du développement des villes et communautés intelligentes. Les méthodes de consultation traditionnelles telles que les questionnaires papier ou les rencontres de consultation publique, quoiqu’encore utilisées aujourd’hui, ne favorisent pas une participation en grand nombre et avec une large diversité. Les technologies géospatiales, mettant à profit les technologies de l’information et des communications, présentent une réelle alternative. Quels sont les bénéfices de ces technologies géospatiales pour la participation citoyenne? Sous quelles formes se présentent-elles? Quels nouveaux enjeux leurs sont associés? Sylvie Daniel, chercheuse dans la modélisation 3D d’environnements urbains, répondra à ces questions et présentera ses recherches.

Cet événement est organisé par CaféScientifique Québec et Le Mot de Tasse. Gratuit et ouvert à tous!